Comment faire pour ne jamais manquer de temps

Est-ce que vous avez l’impression de constamment courir après le temps ? Peut-être que vous avez beaucoup de projets, des objectifs à n’en plus finir, et des sollicitations diverses et variées,  et sans doute que le temps est la seule ressource qui vous manque.  Que pouvez-vous faire quand vous ne manquez pas de motivation mais que vous vous sentez submergé par la quantité de choses à accomplir en une journée ?

Dans cet article, je vous donne la méthode que j’utilise personnellement. Celle qui me donne la possibilité de concilier différentes professions, passions, et ma vie de famille. Vous verrez qu’il y  a peu de choses à mettre en place, mais leur impact sera colossal sur votre quotidien.

La première chose que je dois vous avouer, c’est que j’ai longtemps  été constamment débordée, à bout de nerfs, avec l’impression qu’il y avait toujours une montagne de choses à finir.

Pour y palier, j’ai d’abord testé la méthode de l’autruche. Celle qui visait à me cacher la tête dans un trou et à laisser les choses s’accumuler. Concrètement, j’utilisais la fuite dès que les choses me dépassaient. Mon surnom à cette période aurait été « Dernière minute point com ». Au lieu de faire les choses en temps et en heure, je passais mes journées à faire des choses inutiles, en gardant toujours quelque part dans ma tête ce que je devais faire. Cela entretenait  un sentiment d’échec permanent, car j’étais continuellement dans la procrastination.

Puis, suite à une profonde remise en question,  j’ai décidé de me prendre en main, et j’ai pris mes projets à bras le corps. L’ennui c’est que tout ce que  j’avais accumulé antérieurement,  ajouté à mes nouvelles ambitions, faisait que je devais être dans un effort permanent.  Le corps a besoin de repos, et l’esprit en a besoin tout autant. Cela devenait vite épuisant, et s’apparentait à la méthode de la fourmi. Beaucoup de travail, pour des résultats qui laissaient à désirer. La quantité primait sur la qualité et un sentiment de frustration venait  entacher l’aboutissement de mes projets.

Pour moi le temps n’était jamais suffisant et je pensais en manquer continuellement.

Heureusement, grâce à différentes recherches et lectures je suis passée à un nouveau stade que j’aime appeler : le stade des stratégies gagnantes. Voici ce que vous pouvez faire pour y accéder et  faire du temps votre allié.

1/ Instaurez des rituels

Une des choses qui a  radicalement changé ma perception du temps, est la mise en place de rituels positifs. Le rituel permet d’instaurer de bonnes habitudes et minimise les temps morts, propices aux ruminements et aux éparpillements. Cela peut paraître contraignant de prime abord mais je peux vous assurer que les rituels ont un effet levier extraordinaire.

La plus puissante que j’ai instaurée est celle du Miracle Morning, élaborée par Hal Elrod. Elle invite à se lever plus tôt le matin, et à prendre un moment pour soi. Pendant ce moment de tranquillité avant la tempête, vous pouvez mettre en place des activités comme la méditation, la lecture ou le sport par plage de 10 minutes environ. Vous pouvez ensuite reprendre le cours de vos journées avec une clarté d’esprit incroyable. Et si vous mettez cela en place chaque jour, vous verrez de grands changements s’opérer en vous et dans votre quotidien.

Mais les rituels ne s’appliquent pas qu’à soi. Appliqué à une échelle familiale, ils permettent aussi de faciliter la vie à deux si vous êtes en couple ou à plus si vous êtes en famille. Ménagez des moments définis au préalable, telles que la sieste, ou un repos d’une vingtaine de minutes chaque jour, une plage horaire bien définie pour le travail, un horaire dédié aux sorties et aux loisirs…Toutes ces choses permettent d’instaurer les bonnes habitudes sur le long terme et une bonne cohésion de groupe. En effet,  faire des rituels en aménageant des temps de travail et des temps de détente au préalable permet une meilleure concentration dans les temps dédiés au travail, et cela permet aussi de souffler sans culpabilité dans les temps dédiés à la détente. Vous gagnerez du temps et de l’énergie.

Les rituels sont là pour vous faciliter la vie, et elles instaurent des automatismes qui vous font gagner du temps à tous les coups.

 

2/ Optimiser votre TO DO List

Une manière bien connue de gagner du temps est d’établir la to do list dès le matin, la liste des choses à faire durant la journée. Et si c’est un exercice que vous faîtes déjà, vous vous êtes sans doute rendu compte que le simple fait de rayer les tâches accomplies est une source de satisfaction et de motivation pour le lendemain. Mais que se passe-t-il lorsque pour des raisons indépendantes de votre volonté, il reste à la fin de la journée plusieurs points de la liste que vous n’avez pas pu rayer ?  Le sentiment de découragement qui en résulte peut vous empêcher de réitérer l’expérience les jours suivants.

 

Voici ce que je fais pour ne pas tomber dans ce piège. Je note tout ce qui me vient en tête. (Vous pouvez le faire dans un cahier ou sur  des post-it que vous accrochez et décrochez au fur-et-à-mesure.) Ensuite je différencie les tâches les plus urgentes de celles qu’il serait bien que je fasse sans obligation de les finir. Pour cela un simple surlignement fait l’affaire. Puis, je prends soin de commencer de suite. Rien de tel que l’action pour appeler plus d’actions. Je vous invite à rayer au fur et à mesure les taches réalisées pour constamment flatter votre égo et vous maintenir dans la gratitude et en passant, vous pourrez jeter un bref coup d’œil sur ce qui reste à faire.

Votre liste de choses que vous FEREZ  vous servira à rester focus et vous donne un sentiment de satisfaction à la fin de la journée quand vous constatez ce qui a été accompli.

3/ Soyez proactifs et non pas réactifs

Un autre secret pour gagner du temps c’est de faire les choses au moment où on a choisi de les faire en étant proactifs. Il faut que 95 % de vos actes soient ceux que vous avez décidé de faire et non des réactions à des sollicitations extérieures.

C’est vous qui devez être à l’origine, à l’initiative de toutes les actions. Si vous voulez faire quelque chose et que à ce moment là votre téléphone sonne, ou que vous recevez des notifications à tout vas, vous allez vouloir répondre. Et au final en une heure vous aurez réellement travaillé 10 min, et les 50 min restantes auront été gaspillées dans des distractions ou actions en réponse à d’autres personnes. Quand vous voudrez enfin vous y remettre il sera temps d’aller manger, de vous occuper de ci ou de ça. Sans compter les imprévus, les aléas, tout ce qui peut venir vous interrompre.

Pour ne pas toujours être dans la réaction vous pouvez faire des choses très simples.  Vous pouvez activer votre mode avion, ou répondre brièvement en cas d’appel,  en expliquant que vous êtes occupés et que vous rappellerez dès que ce sera le moment. Je vous suggère aussi de vous déconnecter des réseaux sociaux avant de vous mettre dans une activité qui demande beaucoup d’attention. Enfin, vous pouvez consulter vos mails à des heures spécifiques et non toute la journée.

Par ailleurs , Etre proactifs demande aussi de savoir quelles sont ses limites et pouvoir dire non à des demandes diverses et variées si vous n’êtes pas capables d’assumer ce qu’ils impliquent en terme de temps et d’énergie. Dire non à un projet, n’est pas une marque d’égoïsme au contraire. Vous vous rendez service et rendez service aux autres en n’acceptant que ce que vous pouvez faire avec le cœur et non par obligation.

 

Soyez toujours maître de votre temps, et prévoyez les moments de retour vers les autres pour être proactifs. Ainsi, vous ferez plus de choses en un temps limité.

 

En conclusion, pour être efficace et faire beaucoup de choses en un temps limité vous devez instaurer une routine positive, identifier les actions à mener dès le matin, et agir de votre propre chef et non en réaction perpétuelle à l’environnement.

 

« La sagesse du futur, celle qui évitera le suicide de l’humanité, ne consistera plus à gagner du temps, mais à le remplir, à le vivre, à en prendre toute la mesure. »Jacques Attali

J’espère que cette méthode vous aidera à maximiser le temps que vous avez, et à entreprendre plus de choses beaucoup plus sereinement !

A vous de jouer !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour optimiser votre temps ? Dites-le nous en commentaires et partagez cet article s’il vous a plu.

 

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, pour recevoir les prochains articles directement sur votre boîte mail. Vous recevrez un extrait du roman « Comment je suis devenue prof » en cadeau de bienvenue.

 

Naima S. A. Diallo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 commentaires On Comment faire pour ne jamais manquer de temps

Laissez une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Site Footer