Pourquoi vous devez entreprendre

Pourquoi vous devez entreprendre obligatoirement : Oui je dis bien, O-BLI-GA-TOI-REMENT ! Parce que le monde a changé. Les règles qui s’appliquaient à l’ère industrielle, ne s’appliquent plus aujourd’hui. Les règles ont changé. Et ce sont toujours les mêmes qui se font bouffer. Ceux qui n’ont pas augmenté leur intelligence financière. Si vous manquez de perspicacité dans ce vaste domaine, Ô combien important, vous vous reconnaîtrez à ceci : Vous n’avez qu’une seule source de revenus. Point. Une seule source, à savoir généralement, le salaire. Et on vous a fait croire que c’était normal. On vous a fait croire que travailler, pour gagner de l’argent en offrant son temps, ses efforts, ses forces, sa jeunesse, était une chose enviable. On vous a dit que le CDI était synonyme de travail garanti, d’un statut social acceptable, et qu’il devait être le but suprême de tous ceux qui rentrent dans le système scolaire.

« Travaille bien à l’école, il faut que tu ais de bonnes notes, et tu seras diplômé, ce qui te permettra d’avoir un bon travail ! »

Ceux qui ont du mal à l’école on leur dit « Il faut que tu fasses de l’apprentissage, trouve une bonne entreprise où tu seras formé, sois professionnel et engagé et tu auras un bon travail ! »

Et Blablabla.. Toujours le même blabla qu’on sert aux jeunes, sans jeter un seul regard sur nous même, et sur ce qu’est devenue notre vie une fois qu’on a appliqué ce principe.

Nous avons un salaire, régulier qui arrive, mais à mesure que le temps passe, les besoins augmentent. Au départ seul ou à deux, nous finissons par  avoir des enfants, des charges, des frais qui réduisent drastiquement notre marge de manœuvre financière. A peine le mois commencé, nous savons qu’il faut serrer la ceinture, et  la fin du mois, nous sommes heureux de ne pas être à découvert et donc déficitaire.

Le schéma ci-dessous illustre bien le piège du salaire unique dans lequel tombent la plupart des gens.

C’est ce qui se passe durant toute la période où les gens sacrifient leur force et leur jeunesse à leur métier. Et lorsque vient la retraite, beaucoup vivent avec encore moins que ce qu’ils gagnaient en travaillant alors que le coût de la vie, lui, ne fait qu’augmenter. Combien de gens vivent toute leur vie dans la frustration alors qu’ils ont un emploi jugé stable ?

 

 

« Le salaire est une solution à court terme pour un problème à long terme »

Robert T Kiyosaki

Travailler pour l’argent ?

Alors je ne dis pas qu’il ne faut pas travailler, parce que le travail est important pour apprendre, développer ses compétences, le sens de la discipline, etc. De plus, si le domaine nous passionne, le travail devient une source d’accomplissement, de jouissance et de fierté.

Mais il faut cesser de se leurrer en se disant que le salaire est la seule source possible d’argent qui soit. Ne vivre que de son salaire, c’est vivre en dépendant de cet argent, et redonner la plupart de ce qui est gagné à l’état, soucieux de prélever un maximum en impôts et en taxe divers, pour faire fonctionner les infrastructures, payer les fonctionnaires, payer une dette qui n’en finit pas d’augmenter, et payer un peu de caviars et voyages en jet privé à ceux qui administrent ce vaste chantier.

Alors je vous demande ceci : N’auriez-vous pas  plus de liberté, de marge de manœuvre, de temps, si vous aviez plusieurs sources de revenus, au lieu d’une seule ?

Le but n’est pas d’accumuler les jobs, mais bien de diversifier ses rentrées, en économisant son temps. Et pour cela, vous n’aurez pas le choix ; il va falloir entreprendre. Entreprendre, en évitant certains pièges.

 

S’affranchir des croyances

Pour se lancer dans entrepreneuriat, vous devez vous affranchir de certaines croyances, la plupart tournant autour de l’argent ;

« L’argent c’est mal. », « Ceux qui en gagnent plus sont des voleurs. » « Il faut travailler plus pour gagner plus. » « Je n’ai pas besoin d’argent. », etc.…

A moins que vous ayez fait vœu de pauvreté et que vous ayez choisi de vivre dehors, et de vous nourrir exclusivement de feuille d’arbre, vous avez forcément besoin d’argent. L’argent n’est ni bien ni mal, c’est juste un moyen de communication, d’échange, qui est reconnaissable en tous lieux.

J’en ai parlé dans un précédent article intitulé « 4 clés pour briser le tabou de l’argent» et je vous invite à le lire pour vous défaire de ces croyances limitantes.

Pare qu’en réalité, l’argent n’est pas un maître, mais c’est  un bon serviteur. Le but d’un entrepreneur c’est de faire travailler l’argent pour lui et non plus travailler pour l’argent

Le travailleur indépendant

Alors, après le salariat,  arrive un second piège répandu : Certains se disent qu’ils ne veulent plus travailler pour quelqu’un et décide de se lancer à leur compte, en tant que travailleur indépendant. Ces gens là, souvent des passionnés, oublient qu’ils continuent de travailler pour l’argent. Ils n’ont toujours qu’une seule source de revenus, leur entreprise, et quand ils partent en vacances, l’argent aussi part en vacances, et  leurs revenus dépend aussi du temps passé. Ils ont un restaurant, ou un cabinet médical, un garage, peu importe la branche d’activité, ils n’en restent pas moins qu’ils ont  bâti un système entièrement dépendant de leur personne.

Donc c’est courageux mais cela n’empêche pas de diversifier ses revenus, en passant à un autre type entrepreneuriat ; celui où l’argent provient de la création de revenus, par multiplication des actifs.

Créer des actifs

Un actif : c’est quelque chose qui vous rapporte de l’argent. L’actif à la différence des passifs que représentent l’ensemble de vos dépenses, c’est une source d’argent régulière. Elle provient d’une valeur que vous avez créée, et qui perdure dans le temps. Il y a de nombreuses façons de créer de la valeur, et de percevoir des actifs, lorsque vous aidez les gens à trouver une solution à leur besoin.

Percevoir des droits d’auteurs comme ce que je perçois avec mes livres :  Comment je suis devenue prof  ou  Augmentez votre motivation : le développement personnel pour tous , devenir propriétaire d’une entreprise et engager des personnes pour la gérer, investir dans l’immobilier et fournir des logements à des personnes, entreprendre dans le marketing relationnel… Autant de moyens d’avoir des compléments voire des moyens de substitution ou d’enrichissement, tout dépend de vos objectifs.

 

Mais il y a un risque… ?

Alors oui, vient alors la question du risque. Dans tout projet entrepreneurial, il y a un investissement au départ. Et c’est là que vous vous confrontez à un troisième piège, la peur du risque. Certains ont le risque en horreur. La peur les paralyse tant et si bien qu’ils préfèrent tout arrêter. Et c’est normal. Face à l’inconnu, beaucoup préfèrent reculer plutôt que de se lancer et finir par y laisser des plumes.

Mais quand on y pense, tout ce que nous faisons comporte une part de risque. Eh oui, prendre une voiture et rouler sur l’autoroute est risqué mais faut-il marcher à pied de paris à Bruxelles alors qu’il y a des moyens de déplacements plus rapides ?  De la même manière, il est vrai qu’entreprendre  aussi est risqué mais n’y a-t-il aucun risque lié au salariat? Le manque de temps, les licenciements dus aux délocalisations des entreprises, les burn-out, etc…

Alors , voici ce que je peux vous partager : L’amour chasse la peur. L’amour de ce que vous faîtes, la valeur que vous apportez au monde, votre vision, est plus importante que tout le reste. Le reste n’est que de la technique, de la maintenance, et des ajustements. Concentrez vous toujours sur l’essentiel,  savoir, DONNER et RECEVOIR.

 

Et si vous voulez vous lancer, n’hésitez plus. Kiyosaki a dit cette phrase puissante :

« L’éducation obligatoire emmène le salaire, l’éducation personnelle emmène la fortune. »

Quel est votre avis sur la question? Dîtes-le nous en commentaires, et abonnez-vous à la newsletter pour être au courant des prochains articles.

 

 

2 commentaires On Pourquoi vous devez entreprendre

  • Bonjour naima, merci pour cette lecture.
    J’ai toujours aimé entreprendre créer une entreprise et avoir des employés, je suis sur le projet, inchallah sa aboutira. Merci encore, bien de chose a mes ptits prince et a mon ptit😂 ton mari.
    Bonne journée et bon weekend.

    • Salut Binta. Bravo car beaucoup rêvent mais peu sont ceux qui passent réellement à l’action. Je te souhaite beaucoup de réussite en affaires et dans ta vie de famille. À très bientôt.

Laissez une réponse:

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Site Footer